top of page

Je mens par omission - Je ne dis pas ce que je sais

Bienvenue sur cet article. 


Nous allons aborder le 3ème type de mensonge. 


Tu peux retrouver tous les articles de cette série en cliquant sur la liste ci-dessous.


Les 10 types de mensonges :


3- Je ne dis pas ce que je sais - mensonge par omission

7- Je fais semblant d’aller mal alors que ça va bien

8- Je fais semblant d’aller bien alors que ça va mal

9- Je dis OUI alors que je pense NON - J’accepte ce que j’aimerai refuser10- Je ne tiens pas ma parole - je ne fais pas ce à quoi je m’engage



Type de mensonge n°3 : Je ne dis pas ce que je sais - mensonge par omission


Le mensonge par omission est certainement le mensonge le plus utilisé. Il s'agit ici de ne pas dire quelque chose que tu sais, de ne pas aborder un sujet ou de ne pas répondre à une question. C’est le mensonge que tu utilises lorsque tu souhaites cacher quelque chose car tu ne veux pas que les gens le découvrent. C’est de l’ordre de la cachotterie et du secret. Tu utilises ce type de mensonge également quand tu n'as pas envie de parler de quelque chose qui est intime. C’est un type de mensonge qui est plutôt accepté dans la société.


Quelques exemples : 


Il y a l'exemple très connu de la femme enceinte qui ne parle pas de sa grossesse avant la fin du premier trimestre. 


Le mensonge par omission est aussi très utilisé par les médecins. Imaginons un médecin de famille qui reçoit tous les membres de la famille dans son cabinet. En tant que médecin, il est tenu au secret médical. Alors, si un des membres de la famille a une maladie importante et ne souhaite pas informer sa famille, le médecin se doit de toute façon de garder le secret, et donc, ne va pas en parler au reste des membres de la famille qui pourraient venir le consulter également. 


Il en est de même pour tous les métiers qui impliquent un secret professionnel. C'est évidemment le cas dans mon travail. Imaginons que tu viennes me consulter, et quelques jours après, ton partenaire de vie me consulte également. Je ne vais pas parler de toi ni de ce que tu m’as confié, et même si cette personne me pose des questions, je ne dirai rien.


Entre amis, on peut aussi utiliser ce mensonge là comme gage de loyauté, lorsqu'on souhaite protéger le secret de son ami par exemple. C'est là encore un cas d'utilisation de ce mensonge qui est totalement accepté et validé par la société.


Et puis, dernier exemple, probablement le plus évident, il y a des jours parfois où tu ne te sens pas bien, ou tu es préoccupé.e par quelque chose, et tu n'es pas forcément prêt.e à en parler ou tu n'en as pas envie. Alors, tu vas tout simplement occulter cet aspect-là. 

Imagine que tu vas passer l'après-midi avec ta grand-mère, et qu'elle te demande comment tu vas. Tu vas lui dire que ça va, que le travail se passe bien, que tout roule comme sur des roulettes, et tu vas préférer parler de tes projets de voyage, plutôt que de ta dispute de la veille avec ta conjointe, ou de tes problèmes financiers qui t'inquiètent énormément.


Si tu utilises ce type de mensonge, ne t'inquiète surtout pas. C'est probablement le mensonge le moins symptomatique d'un problème de comportement, car absolument tous les humains sur Terre utilisent cette forme de mensonges. 


Je ne suis pas en train de dire que c'est totalement ok de mentir par omission, surtout si ça t'arrive très très régulièrement. Ce qui compte, c'est le rapport que tu entretiens avec les mensonges. Quand tu mens par omission, es-tu d'accord avec toi ou pas ? Es-tu 100 % aligné·e avec cette décision de ne pas dire quelque chose ? Ou alors est-ce que tu t'en veux énormément ? Car tu n'es absolument pas d'accord avec les raisons pour lesquelles tu mens.


N’hésite pas à noter ces questions et à y répondre par écrit. L’écriture est un très bon moyen d’obtenir des réponses et d’extérioriser. Il te suffit de te laisser écrire tout ce qui te vient suite à ces questions. Ne juge pas ce que tu écris. Il y aura des informations précieuses pour ton développement personnel.



Je t’invite maintenant à découvrir le 4ème type de mensonge avec l’article suivant : Type de mensonge n°4 : Je dis l’inverse de ce que je pense






Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page