top of page

J’exagère ou je minimise


Bonjour Bonjour !


Je poursuis la série d’article sur les différents types de mensonge avec le numéro 6.


Les 10 types de mensonges :


6- Je dis une version améliorée/modifiée de ce que je pense - J’exagère ou minimise

7- Je fais semblant d’aller mal alors que ça va bien

8- Je fais semblant d’aller bien alors que ça va mal

9- Je dis OUI alors que je pense NON - J’accepte ce que j’aimerai refuser

10- Je ne tiens pas ma parole - je ne fais pas ce à quoi je m’engage




Type de mensonge n°6 : Je dis une version améliorée/modifiée de ce que je pense - 

J’exagère ou minimise



Alors là, on est typiquement sur le mensonge du Marseillais. On connaît bien cette légende du Marseillais ou du Sudiste qui en rajoute, qui en fait des caisses quand il parle de quelque chose. Je suis moi-même du Sud, je sais de quoi je parle. 😁


Là encore, on est sur un mensonge qui est très commun. D’ailleurs, beaucoup d'entre nous ne considèrent même pas ça comme du mensonge. Ça dépend de la manière dont c'est dit. Cette manière de communiquer est souvent assimilée à un trait de personnalité, c'est un trait de langage qui permet de se faire comprendre avec des mots exagérés. Au lieu de dire “il fait 15 degrés, j'ai froid”, on va dire “il fait -8000, je vais choper une pneumonie”. 🥶 Bon, on comprend très bien que ce n'est pas vrai, non, il ne fait pas -8000 et non tu ne vas pas choper une pneumonie. Mais ça permet de faire passer le message avec une touche d'humour grâce à l'exagération.


Quand l’exagération ou la minimisation est utilisée de cette manière, on comprend bien que ce n'est pas pour mentir. Par contre, la limite est très fine lorsqu'on utilise ce type de langage.


La personne qui va utiliser l'exagération ou la minimisation pour mentir va donner une version améliorée, ou alors empirer ce qu'elle a réellement vécu. Tu utilises ce type de mensonge pour te faire mieux comprendre, pour que les personnes s'intéressent un peu plus à toi, ou pour avoir plus de reconnaissance ou d'admiration.


Est-ce que ça t’arrive ?


Parfois, on a le sentiment que ce qu'on a vécu émotionnellement est bien plus fort que ce qu'il paraît dans les faits, et c'est pour ça qu'on va avoir tendance à en rajouter ou à aggraver de manière à se faire comprendre à la hauteur du sentiment qu'on a ressenti.



Je vais te donner un exemple issu d'une de mes premières clientes. 


_________________ (TW : Agression sexuelle ⚠️) _________________


Cette jeune femme qu'on va appeler Émilie, a été victime d'une agression sexuelle dans son enfance. Un jour, un ami de la famille, un adulte, l’a retrouvée dans le sous-sol de la maison, et l'a forcé à subir des attouchements. Cet événement traumatisant est à l'origine de plusieurs troubles chez elle, notamment le mensonge. Quelques jours plus tard, elle a eu le courage d'en parler à ses parents. Mais ils ne l'ont pas cru. Car il s'agissait d'un ami de la famille en qui ils avaient confiance. Pour réussir à se faire entendre et comprendre, elle a donné plus de détails dans le but de rendre plus impactant ce qui s'était passé et pour que sa famille la prenne au sérieux. Elle a dit qu'en plus des attouchements, cet homme l'avait violée avec pénétration. Ses parents l'ont effectivement prise au sérieux et ont intenté des démarches juridiques. Malheureusement les démarches sont allées plus loin, Emilie a vu un médecin qui n'a jamais pu prouver qu'il y avait eu pénétration. Ses parents ainsi que sa famille l’ont alors traitée de menteuse en pensant qu'elle avait tout inventé et que leur amis n’avait rien fait du tout. 


________________________



Je t'ai raconté l'histoire en entier parce que je pense que c'est un exemple très parlant des conséquences néfastes que peut avoir le mensonge par exagération. Elle s'est sentie obligée d'exagérer les faits pour qu'ils soient à la hauteur de son ressenti émotionnel, mais aussi pour qu'on la prenne au sérieux. Malheureusement, ça a eu tous les effets inverses. Peut-être que si elle n'avait pas exagéré, si elle avait simplement insisté, ses parents auraient fini par la croire, et elle aurait pu se sentir soutenue.


C'est finalement une vérité qui concerne tous les mensonges. On les utilise initialement dans un certain but, et on se rend compte une fois que c'est fait que c'est tout l'inverse qui se produit. 🤦‍♀️



As-tu déjà menti par exagération ou minimisation ?



Il existe un autre cas dans lequel les personnes qui mentent peuvent utiliser la minimisation. 


Certaines personnes minimisent les conséquences d'un événement ou leur état émotionnel dans le but de ne pas inquiéter leurs proches, ou dans le but de ne pas se plaindre. 


Je vais te donner un exemple issu du milieu professionnel dans lequel je travaillais avant d'être à mon compte. 

Il y a quelques années, je travaillais au sein d'une clinique. L'âge moyen de la patientèle était de 70 ans. Avec mes collègues, nous avons remarqué qu'il y avait une partie des patients, en particulier les patientes, qui n'osaient pas cliquer sur le bouton d'appel des infirmières car elles ne voulaient pas déranger. Elles minimisaient complètement leur douleur et leurs symptômes, pour ne pas faire d'histoire et pour ne pas déranger le personnel de la clinique. Certaines patientes allaient même jusqu'à ne pas donner la réelle sensation de douleur, pour ne pas obliger les médecins à réviser l'ordonnance. C'est toute une génération de femmes qui ont été éduquées de manière à ne pas prendre de place, à ne pas faire d'histoire et à être fortes pour s'en sortir. 

Résultat : des mensonges par minimisation, afin de ne pas se faire remarquer, de ne pas déranger les gens qui travaillent, et de passer pour quelqu'un de fort et de solide.



Est-ce que tu te reconnais dans cet exemple ?

Ou peut-être que tu connais une personne dans ton entourage qui réagit comme ça ?



Si tu utilises ce type de mensonge, il est important, dans un premier temps, que tu te demandes : 

  • Est-ce que j'exagère pour ajouter une touche d'humour à mon discours ? 

  • Est-ce que mon exagération est suffisamment flagrante pour que ce ne soit pas un mensonge mais bien une blague ? 

  • Est-ce que je le fais parfois, voire toujours, dans le but d'être apprécié·e, écouté·e, admiré·e, valorisé·e... en exagérant de manière suffisamment crédible pour qu'on puisse croire mes propos tels quels ?


En répondant à ces questions, tu sauras si tu utilises plutôt l'exagération dans un but divertissant, ou si tu le fais parce qu'en réalité tu as peur qu'on ne s'intéresse pas à toi.


Si tu utilises plutôt la minimisation, demande-toi là aussi : 

  • Est-ce si je le fais dans un but de divertissement et en faisant savoir aux gens que c'est une blague ? 

  • Est-ce que je le fais parce que j’ai peur d'attirer l'attention sur ce qu'il m'est arrivé ou peur de déranger, de paraître faible ?


Dans les deux cas, demande-toi : 

  • Est-ce que je suis à l'aise avec ce fonctionnement ? 

  • Est-ce que j’ai l'impression de mentir et de trahir mon entourage ?


La question générale que tu dois te poser c'est : 

  • Est-ce que je suis en train de tromper mon interlocuteur·trice en lui donnant une information erronée ? 

Si c'est le cas, c'est que tu es en train de mentir. 🤥



Pour arrêter ce type de mensonges, il est important de revenir à la réalité telle qu'elle est. En gros, il faut que tu communiques sur les faits prioritairement. Évidemment, tu ne vas pas arrêter de partager ton ressenti émotionnel, mais il va falloir que tu fasses attention dans ton langage, à utiliser des termes le plus proches possible de la réalité, que tu essaies d'atteindre une forme de justesse dans tes propos. 


Pour réussir cela, il va te falloir du courage, de la concentration, et aussi suffisamment de confiance en toi pour dire les choses telles qu'elles sont, et recevoir en retour la réaction des personnes qui t'auront écouté·e. 💪


Tu vas peut-être ressentir un petit peu de frustration au début. 


Si tu avais l'habitude de raconter des histoires exagérées dans le but d'avoir de l'attention, peut-être qu'effectivement ton discours sera moins intéressant. 

Si tu avais l'habitude de minimiser tes propos afin qu'on ne s'inquiète pas pour toi, dans ce cas, tu vas peut-être recevoir un peu plus de soutien et de sollicitations. 


Ce rééquilibrage est indispensable pour que tu arrêtes de faire ce mensonge. 



Entraîne-toi et fais de ton mieux. Si tu as besoin d'aide, je suis là pour toi. Je t'invite à réserver une consultation avec moi afin que nous parlions de ce qui t'arrive, du type de mensonge que tu utilises. Je vais t'aider à construire tes propos de manière juste et te préparer aux réactions de ton entourage.


Encore une fois, bravo de lire ces articles et bravo de répondre à toutes les questions que je te pose. 👏 Le travail de connaissance de toi et de tes fonctionnements de mensonges est très important pour t'aider à arrêter. 


Félicitations d'en être là ! 



Je t’invite maintenant à découvrir le 7ème type de mensonge avec l’article suivant : Type de mensonge n°7 : Je fais semblant d’aller mal alors que ça va bien

Lire l’article 👀


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page